BLOGGER TEMPLATES AND TWITTER BACKGROUNDS »

lundi 4 juin 2012

Un peu de loose en barre (dans ce billet je ne fais que me plaindre, j'te préviens)

Comment te raconter mes dernières semaines ?

J'avais une semaine de vacances à la mer avec des copains, et j'aurais du avoir mes règles à ce moment là, donc j'avais acheté la blinde de test de grossesse sur le net (tu sais, les pas chers, en bandelette là). 
Pour deux raisons : prévoir si j'allais avoir mes règles et picoler ou pas en fonction.

Sauf que... 

La veille de partir en vacances (jour où j'aurais du avoir mes règles) je fais un premier test : négatif. Donc je me dis "très bien, très bien, y'a plus qu'à attendre J1". Sauf que bien sur, il s'est fait désirer... Résultat, j'ai fait plusieurs tests de grossesse, à quelques jours d'intervalle, chaque fois négatif, tu t'en doutes... mais comme J1 n'arrivait pas, je ne voulais pas boire quand même parce que bon, on sait jamais...

Le samedi j'ai commencé à avoir des spottings. Ils ont duré 4 jours. Et c'est seulement après que j'ai eu mes règles, après un peu plus d'une semaine de retard donc...

Double loose : pas de bébé mais pas d'alcool non plus...

Règles un peu bizarres. Un peu courtes pour les vrais saignements, genre une journée (au terme de laquelle j'ai eu tellement mal au bide que j'ai cru que j'allais au choix soit vomir soit faire un malaise dans carrouf parce que oui, j'étais en train de faire mes courses. Comme je travaillais le soir, j'ai fait une prise de sang pour des bHcg => négatif) une pause d'une journée et puis re saignements une demi journée. (Le tout entouré de spottings légers - miam miam).

J'ai appelé la clinique pour savoir ce que je devais faire (vu qu'elle ne m'avait pas donné d'ordonnance pour ce nouveau cycle) sauf que ma gynéco n'étant pas là, je devais rappeler le jeudi. Le jeudi matin donc je rappelle (pour te situer le truc, je suis à J3 et entre deux gardes de nuit, je viens de rentrer du boulot et j'y retourne le soir même) et la secrétaire me dit qu'il faut que je vienne aujourd'hui. Je lui demande si je peux envoyer MisterLui, vu que je re bosse le soir même. Mais évidemment, non. C'est pas possible. Il faut que moi je vienne. Et c'est obligatoirement aujourd'hui puisque je dois pas trop tarder à redémarrer le traitement...

Soit.

Je dors donc 4h puis je me lève, je fais les 1h de route pour aller à la clinique. Je ne passe pas à l'heure. Je fais les 1h de route pour rentrer et ensuite j’enchaîne sur 12h de taf. Je suis trop une warrior. Bon, en fait j'avais pas le choix...

Sachant qu'au final, je n'ai pas redémarré le clomid encore, car quand j'ai parlé de mes règles différentes de d'habitude elle m'a dit que comme elle n'était pas sure que c'était vraiment des règles, il fallait que je prenne duphaston pendant 10jours pour les faire venir vraiment et redémarrer sur des bonnes bases.
On fait encore ce cycle ci sous clomid et si ça ne marche pas, on passe aux injections.


Je me rends compte en me relisant que je ne fais que me plaindre... Excuse moi, j'suis pas méga jouasse en ce moment...

Heureusement ma copine Magicitrouille a eu une belle surprise, ça, ça réchauffe le coeur !

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 petit(s) mot(s):

charlottedvx a dit…

bon bah moi pour avoir eu mes 2 premiers cycles sous suivit medical avec clomid je suis devenue une anti-clomid car moi ca m'a detraquer l'endometre.... apres j'avais que des injections et ca allait mieux jusqu'a ce que je fase un dereglement hormonale avec kiste fonctionnel.... donc pose de traitement obligatoire....
mais je comprend pas ta gyneco ta pas fait une echos qui lui a permis de voire ou tu en etait exactement ???!!

Kaellie a dit…

C'est toujours rageant de ne pas savoir si on peut, ou pas, faire la fête ;)
Ceci dit, je trouve que tu as bien le droit de te plaindre, y'a des moments où on en a bien besoin.

C'est trop lol l'attente a dit…

Tu as tout à fait le droit de ne pas être joie et bonheur surtout avec un cycle aussi fourbe ! Des bisous

Sophia a dit…

Ah ben non, tu ne te plains pas tant que ça je trouve!
Pas d'alcool, pas de bébé, c'est chiant, faut une compensation hein??

Bon écoute, si tu attends tes règles et que tu as du retard, ce n'est pas grave si tu bois un peu... moi je ne savais pas et j'ai bu le deux week-end avant, merde, ça faisait 9 mois que j'attendais, je me disais, ça peut très bien prendre deux plombes alors je vais pas me restreindre à chaque fois. Je me suis pas biturée la gueule mais j'ai profité sans y penser. Je ne pense pas qu'il y ait de conséquences... dès le deuxième jour de retard, j'ai arrêté bien sûr mais j'avais un pressentiment bizarre.

Miss Belly a dit…

merci les filles!
Oui je sais bien que boire un peu avant le retard c'est pas très grave, d'ailleurs d'habitude je le fais... Mais là cette fois ci c'était une résolution, un peu un "si je bois pas, j'aurai plus de chance" c'est un peu bête, mais bon... :-)

magicitrouille a dit…

Je m'attendais à ce que tu te plaignes plus que ça. t'es chez toi après tout, tu a sel droit de te lâcher quand tu en as envie!
Les gardes et les aller retour à la clinique doivent être compliqués à combiner, mais finalement tu t'en sors comme une chef!